Retour sur une expérience

Au départ d’un détours

Par: Sabri Benammar

Dans cette lecture vous découvrirez Algérie tours et détours comme nous l’avons découvert nous même initiateur de ce projet ; progressivement avec curiosité et l’envie d’aller jusqu’au bout.
Pour vous dire qui nous sommes et comment nous sommes devenus c’est plutôt simple. Imaginez une belle bande de jeunes talentueux paumés ayant l’envie de faire quelque chose, de porter une utopie d’espoir jusqu’à sa réalisation et essayer de faire avec leurs moyens quelque chose de beau (entre nous intime lecteur ,les premiers pas de notre démarche étaient plutôt de pourvoir utiliser notre énergie et concrétiser des rêves de jeunes en action d’adultes pour enfin arrêter de taper sur le vent avec un bâton même si cela fait un joli bruit)

Le commencement de la réalisation d’une jeunesse paumé
Tout commence par un commencement, un début, un départ, Le nôtre fut improvisé . Un jour, Houari (le vice président de notre association) nous appelle et nous dit ” fiha mechya en Kabylie chkon fikom veut partir ?” et avait justifié l’importance de notre présence au près de Samyla par “j’ai un groupe de jeunes de l’association, ils sont super ,ils sont beaux et dynamiques. Ils ont besoin de voyager ensemble et de faire quelque chose, prend les avec toi dans l’un de tes projets ! ”
Ainsi notre départ fut organiser dans l’envie de faire quelque chose ensemble sans savoir quoi et comment faire.
Je m’entends encore dire à Nadir dans le petit vanne, en début de route pour arriver à Michelet :
-Nadir enfaite on doit faire quoi exactement ?
Nadir dans son bon leadership Algérien essaye de camoufler que lui même n’a pas l’information réelle

-Bah… on va contribuer à la création d’un événement


Moi avec une voix d’enfant assis gentiment sur la banquette arrière,

-D’accord mais c’est quoi l’événement au juste?

-Bahhh… sur place tu vas le savoir !


Ainsi va la vie, nous parcourons une route pour arriver au savoir (Je voulais juste faire une belle phrase pour pas vous perdre dans la lecture de mes mots)
Revenons à l’essentiel, enfin arrivé à Michelet, avec nos têtes qui ressemblaient plus à de la gélatine tombée au sol qu’à des doux visages d’agneaux, nous voilà enfin devant Samyla et Nazim ! Moi le magnifique au chapeau (c’est moi qui raconte l’histoire donc je donne les surnom comme il me semble) Mina la grincheuse, Mascie la silencieuse et Loulou le leadership. Nous offrons comme présent à nos hôtes du ka3k et de la 3sara !!! Évidemment en miettes comme nous même en général.
Bref, je vous épargne tous les autres détails car cela commence à faire long pour n’avoir rien dit au final, mais j’aime tellement écrire inutilement.

Algérie tours et détours nous a permis de nous découvrir au plan individuel et collectif. Nous avons pris conscience qu’il suffisait parfois simplement d’une table et de gens autour pour imaginer des solutions à nos problèmes. Nous sommes des jeunes du monde associatif qui ont poussé la réflexion de comment construire une Algérie de demain, nous avons conclu que pour cela il fallait retrousser nos manches et travailler ensemble pour renforcer l’impact de nos associations dans le paysage de notre pays . Nous nous sommes lancé dans une démarche de rétablir la flamme d’engagement d’une jeunesse qui s’oublie et surtout de pouvoir réfléchir sur les meilleurs moyens pour enrichir le rôle de notre génération paumée dans l’économie, la culture, l’environnement, le droit et la citoyenneté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.